Le tribunal des marchands - (52 min)

Au sein du système juridique français, la justice économique est une justice à part. À part, parce que les magistrats ne sont pas des juges professionnels. Ce sont des commerçants, des chefs d’entreprises qui mettent la robe pour rendre la justice.

Un film écrit et réalisé par Bernard Bœspflug. Image Michel Dunan. Son Maxime Gavaudan. Montage Éric Renault. Musique Pierre Boespflug. Produit par Alexandre Cornu pour les Films du tambour de Soie et Thierry Aflalou pour Comic Strip Production, en coproduction avec France 5. Durée 52 minutes. Année 2007.

Le tribunal des marchands

Créés, il y a plus de quatre siècles par les marchands pour régler leurs différends entre eux, les tribunaux de commerce continuent d’exercer leur tutelle sur le monde des affaires et des entreprises en difficulté. Mais l’on constate que 9 entreprises sur 10, qui déposent le bilan, sont liquidées entraînant la destruction de plusieurs dizaine de milliers d’emplois chaque année.

PNG - 467.8 ko
Face à face administrateur judiciaire et salariés

En 1998, une commission d’enquête parlementaire (Une justice en faillite ? rédigé par le député Arnaud Montebourg sous la Présidence de François Colcombet) révélait des dysfonctionnements très graves : corruptions, collusion, incompétence juridique des juges, et la trop grande influence des auxiliaires de justice que sont les administrateurs et les mandataires liquidateurs. La représentation nationale préconisait une réforme en profondeur de l’institution consulaire.

PNG - 671.2 ko
Antoine Gaudino-Eric de Mongolfier-Dominique Perben-Perette Rey-Roger Roubenne-Arnaud Montebourg

Le livre brûlot (La mafia des tribunaux de commerce édité chez Albin Michel) de l’ancien inspecteur de la brigade financière de Marseille Antoine Gaudino, à l’origine des révélations sur le scandale politique URBA GRACO, venait jeter de l’huile sur le feu. Dix ans plus tard, qu’en est-il ? Pourquoi aucune réforme n’a-t-elle été votée ? Le film « Le tribunal des marchands » opère un retour sur cette période agitée et dresse un portrait de cette institution singulière.

www.bernardboespflug.com • webdesign : www.snap-color.com