Robin Renucci, portrait d’un artisan poète - (52 min)

Portrait du comédien Robin Renucci qui se prépare à réaliser son premier film comme réalisateur. Parcours singulier d’un homme qui se place résolument dans l’histoire du théâtre populaire comme moyen d’émancipation d’une société du spectacle.

Un film écrit, filmé et réalisé par Bernard Bœspflug. Montage Éric Renault. Musique Pierre Boespflug. Produit par Alain Guesnier pour Agora Film et Thierry Aflalou pour Comic Strip Production, avec la coproduction de France 3 Corse. Durée 52 minutes. Année 2006.

Robin Renucci, portrait d’un artisan poète from Anton Boevan on Vimeo.

Robin Renucci, portrait d’un artisan poète

L’acteur Robin Renucci est venu au théâtre dans les pas de Jean Dasté, Jean Vilar, grâce à la décentralisation et à l’éducation populaire. À son tour, il tente de rendre ce que ses aînés lui ont offert. Depuis près de 10 ans, il a créé les rencontres de théâtre dans la vallée de son enfance en Corse. Il sait faire travailler, créer ensemble des comédiens professionnels et amateurs, des enseignants et des exclus de la société, des anciens et des jeunes. Mais surtout, son attention se porte sur le public à qui il veut apporter le meilleur : l’émancipation, l’élévation, la conscience. Parmi les nombreuses activités de l’ARIA (l’association qui organise les rencontres), l’écrivain Ricardo Montserra est venu animer des ateliers d’écriture avec des habitants de tout âge, de toute condition sociale, originaire ou non de la Corse. Parmi les nombreux textes qui y sont écrits, l’un raconte la vallée, le théâtre, la désertification, de la mort et de la vie. Robin Renucci s’empare de ces textes et décide d’en faire un film « Sempre vivu » (« Qui a dit que nous étions morts ? »). Pendant près de deux ans, le documentariste Bernard Bœspflug suit les premiers pas de Robin Renucci dans cette nouvelle aventure, nouant un dialogue où le comédien livre sa pensée sur le théâtre, la création, la politique et ses angoisses d’apprenti cinéaste. Portrait d’un homme prolifique pour qui « créer c’est résister et résister c’est créer ».

www.bernardboespflug.com • webdesign : www.snap-color.com